pourquoi les étudiants en université sont stressés

Gestion du stress des étudiants en université

Les étudiants en université sont souvent stressés, car ils doivent faire face à de nombreuses difficultés. En effet, ils doivent gérer leur temps et leurs devoirs, mais aussi les examens et les concours. Ils doivent également se préparer pour les cours, mais aussi pour le travail personnel.

Le stress est donc une réalité dans la vie des étudiants en université. Nous allons voir dans cet article comment réduire le stress chez les étudiants en université.

La charge de travail

Les étudiants sont souvent confrontés à un problème de taille : la charge de travail. Pour les plus jeunes, cette charge peut être assez lourde, car ils doivent concilier leurs études avec un travail. Certains choisissent d’opter pour une formation en alternance, mais ce système n’est pas toujours adapté à tous les étudiants.

Les étudiants doivent savoir qu’ils ne seront jamais des salariés comme les autres. Ils devront apprendre à gérer leur temps et à se fixer des objectifs clairs et réalistes. Ils devront également apprendre à se motiver par eux-mêmes et non en fonction du regard des autres. Il est important que les étudiants prennent conscience que leur charge de travail est variable d’une année sur l’autre et qu’elle peut varier en fonction des cours qu’ils suivent. Il ne faut pas oublier que pour réussir, il est essentiel d’avoir une bonne organisation afin de ne jamais être débordé par le travail !

La pression sociale

Il est souvent difficile de déterminer ce qui est réellement un avantage dans la vie. La pression sociale, par exemple, peut être considérée comme une contrainte. Cependant, celle-ci peut aussi représenter une opportunité si elle est gérée correctement.

Il convient de faire la distinction entre les pressions sociales et le stress occasionné par le fait de devoir respecter des règles strictes dans son lieu de travail ou à l’école. Ces types de règles peuvent également s’appliquer à votre vie privée, comme par exemple celle d’avoir un certain nombre d’amis ou encore celle de pratiquer du sport régulièrement.

A découvrir :   Augmenter la réussite des étudiants

Le stress ne doit pas être confondu avec la pression sociale car il en constitue une partie intégrante. Si vous faites face à une situation où vous ressentez un sentiment négatif permanent (stress) au sein de votre milieu professionnel et que vous manquez cruellement d’air pour respirer, il s’agit sans aucun doute d’une forme de stress. Dans ce cas-là, il sera important quand même que vous preniez du recul sur les situations qui provoquent ce sentiment négatif afin que celui-ci soit moins oppressant pour votre corps et votre esprit. Ayez conscience qu’il existe des situations plus stressantes que celles auxquelles vous pouvez être confronté au quotidien.

L’anxiété

L’anxiété est l’un des maux les plus répandus. Elle peut prendre des formes variées et être associée à différents symptômes. L’anxiété peut se manifester de manière très fréquente, occasionnelle ou chronique. Elle peut aussi prendre la forme d’attaques de panique ou encore d’angoisses ponctuelles. Dans tous les cas, elle entraîne une souffrance psychologique importante et perturbe l’existence quotidienne.

La plupart du temps, l’anxiété est liée à un événement présent ou passé récent qui suscite une vive inquiétude sur la santé physique ou mentale d’une personne (par exemple : le décès d’un proche, un accident grave, etc.).

Lorsque l’anxiété nuit au travail, on parlera plutôt de troubles anxieux au travail. Les symptômes typiques sont les suivants :

  • Troubles du sommeil ;
  • Difficultés à penser clairement ;
  • Palpitations cardiaques ;
  • Irritabilité ;
  • Fatigue ;
  • Sensation d’oppression thoracique ;
  • Nausée et vomissements…

étudiants gestion du stress en université

La dépression

La dépression est une maladie mentale qui touche beaucoup d’étudiants. Si vous êtes un étudiant et que vous ressentez des signes de dépression, il faut savoir que ce n’est pas une fatalité. Il existe des moyens pour traiter la dépression, lorsque celle-ci est bien diagnostiquée. La première chose à faire est d’en parler à un proche ou à un professionnel de santé. Il faut aussi savoir qu’il existe différents types de traitements contre la dépression.

A découvrir :   La vie étudiante en France

Ils peuvent être psychologiques, médicamenteux ou encore se baser sur les techniques de relaxation et d’hypnose. Ces traitements peuvent donner lieu à une prise en charge par l’assurance maladie et permettent souvent de réduire le recours au traitement médical classique (antidépresseurs). Cependant, il ne faut pas se reposer exclusivement sur les traitements médicamenteux pour soigner la dépression car ceux-ci ont différents effets secondaires : troubles du comportement alimentaire, perte de libido, sommeil perturbé… Pour éviter cela, il est conseillé d’allier le traitement médicamenteux avec d’autres types de thérapies afin d’être certain que celui-ci soit efficace et adaptée à votre situation personnelle.

Le manque de sommeil

Le manque de sommeil a des conséquences sur la santé, mais pas seulement… Le manque de sommeil impacte négativement l’apprentissage et la concentration. Les étudiants qui souffrent d’insomnie ont tendance à mal réviser leurs cours et à faire plus d’erreurs. Dans un monde où les technologies prennent une place importante, il est important pour les étudiants de veiller à bien dormir afin de se donner toutes les chances possibles pour réussir leur scolarité, mais aussi pour être en forme au quotidien.

Voici quelques conseils :

  • Éteignez votre ordinateur : il est préférable d’allumer son ordinateur après avoir mangé et bu, car cela peut perturber le sommeil.
  • Évitez la caféine et l’alcool : Si vous voulez rester éveillé durant vos examens, il serait judicieux de ne pas boire du café ou de l’alcool au moins 4 heures avant d’aller vous coucher.
  • Faites une activité physique : Il est recommandé aux étudiants qui passent beaucoup de temps devant un écran (ordinateur, tablette…) ou devant la télévision d’avoir une activité physique au moins 1 heure par jour. En effet, si vous êtes assis trop longtemps devant votre ordinateur sans bouger, cela aura un impact négatif sur votre santé physique et mentale.

La nourriture malsaine

En France, les étudiants ont souvent une alimentation malsaine. En effet, ils consomment des plats préparés industriels qui sont riches en sel et en graisse. Une alimentation trop riche est dangereuse pour la santé.

A découvrir :   Augmenter la réussite des étudiants

Le mode de vie actuel n’est pas adapté à l’organisme humain. En effet, le corps a besoin d’être nourri correctement afin de pouvoir fonctionner normalement. Ainsi, il est important de privilégier une alimentation faite maison et équilibrée. De plus, il faut manger au moins 5 fruits et légumes par jour afin que votre organisme soit bien protégé contre les maladies diverses (diabète, cancers etc…).

Il ne faut surtout pas oublier que la nourriture est un facteur déterminant pour le bon développement du système nerveux humain et qu’elle doit donc être consommée correctement pour éviter tout problème.

Le manque d’activité physique

L’activité physique est essentielle pour la santé. Il faut savoir que le manque d’activité physique est un problème de plus en plus répandu chez les étudiants, qui ont tendance à se tourner vers des activités sédentaires, comme regarder la télévision ou jouer aux jeux vidéo.

Lorsqu’on sait qu’une personne passe en moyenne 7 heures par jour assise devant son ordinateur, il n’est pas étonnant de constater que le manque d’activité physique soit une préoccupation majeure des étudiants. Des études montrent en effet que l’inactivité peut contribuer à divers problèmes de santé, notamment une mauvaise alimentation et la dépression. De nombreuses recherches ont démontré le rôle bénéfique de l’activité physique sur la santé mentale et physique des étudiants et sur leur aptitude à faire face aux difficultés scolaires. En outre, lorsque les étudiants font du sport ou trouvent une activité physique qui leur plaît, ils ne voient pas les heures passées devant un ordinateur comme une barrière insurmontable.

Le stress est une réaction normale de l’organisme face à une situation qu’il ne peut pas contrôler. S’il y a un facteur déclenchant, cela va provoquer le stress. Le stress peut être positif ou négatif selon la personne qui le subit. Un étudiant en université est soumis à un rythme de vie intense, et il doit gérer ses études tout en travaillant pour gagner sa vie.

Retour en haut